Accès Professionnel

ConnexionInscription

Quel professionnel pour votre construction ?

05/09/2012

Faire construire sa maison est un rêve, et pour que ce rêve ne vire pas au cauchemar mais devienne réalité, il est vraiment indispensable de se faire accompagner par un professionnel compétent.

Entre vos désirs, le budget, la contrainte de temps, et souvent une méconnaissance du marché, il est bien difficile de faire le bon choix.

Entre constructeur, maitre d'oeuvre et architecte, on vous explique lequel choisir selon vos attentes.

Le maitre d'oeuvre, une construction personnalisée

Pour votre construction, vous pouvez également demander à un maitre d'oeuvre ou à un bureau d'étude de s'en charger.

Au niveau du mode de fonctionnement, on retombe sur quasiment les mêmes bases que l'architecte. Par contre, le maitre d'oeuvre, contrairement à l'architecte, n'est pas inscrit à l'Ordre des Architectes, bien souvent le maitre d'oeuvre s'est auto-formé.
En règle générale, l'architecte met un point d'honneur à l'esthétisme de la création alors que le maitre d'oeuvre va plutôt insister sur la technique.
Comme l'architecte, il peut gérer juste les plans ou l'ensemble de votre projet.
Le maitre d'oeuvre vous aide dans la construction d'une maison personnalisée, il adapte les matériaux et équipements selon vos envies, et se plie à votre budget.
Si vous avez envie de suivre votre construction de très près, que vous avez plein d'idées pour votre maison et que votre budget est moyen, il sera votre conseiller privilégié.
Pour le contrat avec votre maitre d'oeuvre, il est obligatoire mais pas encore réglementé, les documents et clauses sont les mêmes que celles du contrat passé avec l'architecte.

Haut

Le Constructeur, le tout compris !

Pour de nombreuses personnes, le choix du constructeur est le choix de la facilité et de la simplicité. Le constructeur se charge de l'intégralité de la prestation, dès l'achat du terrain jusqu'à vous remettre les clés de votre domicile.
Si vous passez par un constructeur, vous serez lié avec lui par un Contract de Construction de Maison Individuelle (CCMI). Ce contrat vous apporte de solides garanties, comme par exemple le respect des délais ou le prix forfaitaire.
Le budget est sans surprise et la sécurité optimisée. C'est vraiment la force du CCMI : un prix ferme et définitif, des délais fixés.

Par contre, la plupart du temps, vous choisirez votre maison parmi un modèle disponible sur le catalogue du constructeur. Les matériaux et équipements décrits dans les modèles sont, bien souvent, d'une qualité minimale. Bien entendu, vous aurez le choix de prendre des matériaux de meilleurs qualités et des options en plus sur votre construction, mais le tarif peut vite grimper...

Si vous souhaitez une maison classique, que vous avez un budget restreint et que vous souhaitez un maximum de garanties et surtout, une implication minimale sur votre chantier et votre construction.
Bien sur comme tout contrat, pensez à relire toutes les clauses ! Dans le CCMI, attardez-vous sur les clauses suspensives, la date d'ouverture du chantier ou comment vos paiements vont s'échelonner tout au long de la construction.
Pensez à vérifier si votre constructeur dispose d'assurances, comme celle qui couvre votre chantier, puis si les travaux d'implantation du sol et de raccordement sont bien indiqués sur votre plan.

Vous avez envie de travailler avec un constructeur en CCMI pour votre projet ? Trouver celui près de chez vous sur : http://www.quelconstructeur.com

Haut

L'Architecte, du sur mesure

Contrairement au constructeur, l'architecte peut gérer une mission sur votre projet ou bien l'intégralité, par exemple il peut seulement réaliser votre plan ou bien gérer toute la maitrise d'ouvrage.
Si votre projet fait plus de 170m2 de surface au plancher, vous aurez l'obligation de faire appel à un architecte pour votre projet.
Mais vous aurez un réel intérêt à recourir à un architecte, il prendra en charge le permis de construire, les autorisations administratives ainsi que les devis des entrepreneurs, la direction des travaux et le règlement des factures. Bien entendu il vous accompagnera aussi lors de la réception finale du chantier.


Dans le cas où vous choisissez l'architecte pour la totalité de votre projet, vous passerez alors avec lui un contrat de louage d'ouvrage ; il est obligatoire mais n'est pas soumis à réglementation.
Sur ce document, vous pourrez retrouver d'indispensables informations ; comme la définition de la mission de votre architecte, les plans et devis des prestations, les clauses suspensives, les modalités de paiement, ainsi que le montant des honoraires de l'architecte TTC et le rétroplanning de l'avancement du chantier.
Si votre architecte est transparent, il vous communiquera son attestation d'assurance professionnelle, une garantie décennale, puis les contrats réglementés des entrepreneurs qui ont en charge le gros œuvre.

Cette solution de l'architecte, pas nécessairement plus onéreuse contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, permet de coller le plus possible à vos envies, avec en plus des matériaux de qualité et un amènagement conçu pour du haut de gamme.
De plus c'est idéal si vous souhaitez vous impliquer dans les choix lors de la construction mais non dans la réalisation.
Sachez que le budget pourra évoluer tout au long de la construction, alors pensez à prévoir une enveloppe supplémentaire au cas où !

Dernière précision, l'architecte conserve la propriété morale de la construction, il pourra donc s'opposer à des travaux futurs, s'il juge que ceux-ci nuisent à l'intégrité de sa création.

Haut